Etablissement d’enseignement supérieur technique privé

Centre de Formation d’Apprentis- CFA   Organisme de Formation – OF

Préparation aux diplômes d’état- Etablissement répertorié au Rectorat de Paris

Notre partenaire, ESA, prépare au BachelorChargé(e) de Clientèles Assurance Banque de l’ESA & Bachelor of Science Insurance, Banking and Finance de Coventry University

  • En alternance

Dans le cadre de son partenariat avec Coventry University , l’ESA a conçu un double programme « Chargé(e) de Clientèles Assurance Banque « de l’ESA avec le Bachelor of Science Insurance, Banking and Finance de Coventry University enseigné en anglais qui vous permet d’obtenir les 160 points ECTS du programme européen d’enseignement supérieur.

Le « Bachelor of Science Insurance, Banking and Finance » permet de compléter par un approfondissement des compétences en Finance le cursus « Chargé(e de Clientèles Assurance Banque »

Ce double programme se déroule entièrement en alternance à raison d’une semaine à l’ESA et d’une semaine en entreprise.

Destiné aux étudiants ayant un TOEIC 700, on peut être admissible avec TOEIC 650, bénéficier de la plateforme Global Exam pour progresser en anglais et avoir obtenu TOEIC 700 avant la rentrée.

Niveau d’entrée : Pour intégrer le BachelorChargé(e) de Clientèles Assurance Banque de l’ESA & Bachelor of Science Insurance, Banking and Finance de Coventry University, les candidats doivent être titulaires de minimum d’un BAC +2 validé.

Les cours du double cursus « Chargé(e)de Clientèles Assurance Banque / BSc Insurance, Banking and Finance s’organisent de la façon suivante :

  • Les cours des six modules du BSc Insurance, Banking and Finance sont dispensés, sauf exception, le lundi et le mardi en anglais de chaque semaine à l’ESA.

    • Module 1 : International Finance,
    • Module 2 : Financial Risk Management,
    • Module 3 : Corporate and Investment Banking,
    • Module 4 : Venture Capital and Private Equity,
    • Module 5 : Investment Analysis and Portfolio Management,
    • Module 6 : Final Major Project in Insurance, Banking and Finance.
    • Les cours des  quatre blocs de compétences du titre Chargé(e) de Clientèles Assurance Banque sont dispensés, sont dispensés, sauf exception, le mercredi, le jeudi et le vendredi de chaque semaine à l’ESA.

Bloc 1 : Organiser son activité de prospection commerciale dans le cadre d’offres de produits ou / et services d’Assurance Banque auprès d’une clientèle ciblée.

  •  Anglais
  • Révision des fondamentaux de l’Assurance*
  • Activité de prospection commerciale dans le cadre d’offres de produits et : ou services d’Assurance Banque auprès d’une clientèle ciblée
  • Auto (Loi Hamon)*
  • MRH (Loi Hamon)*
  • Santé (ANI) (100 % Santé)*
  • Assurance Vie, PER, Epargne Salariale (Loi Pacte)**
  • Prévoyance, GAV*
  • Produits Patrimoniaux vendus par la Banque**
  • Moyens de paiement actuels et futurs**
  • Financement des particuliers**
  • Epreuve du Bloc 1

Bloc 2 : Accueillir, informer et analyser le contexte et les besoins du client.

  • Accueillir, informer et analyser le contexte et les besoins du client
  • Risques des professionnels (Multirisques, Bris de machine, homme clé, RC du dirigeant)*
  • Financement des professionnels**
  • Assurances collectives*
  • Convention des règlements de sinistres*
  • Garantie emprunteur (lois Hamon, Bourquin)*
  • Epreuve du Bloc 2

Bloc 3 : Conseil et vente des prestations adaptées aux clients en Assurance Banque.

  • Conseiller et vendre des prestations adaptées aux clients en Assurance Banque
  • Fiscalité du particulier**
  • Réassurance et Coassurance *
  • Analyse du bilan d’une entreprise**
  • Marketing Mobile
  • Epreuve du Bloc 3

Bloc 4 : Fidélisation et développement du portefeuille client dans un principe d’amélioration continue

  • Fidéliser et développer son portefeuille client dans un principe d’amélioration continue
  • Approche et relation clients chez un bancassureur**
  • Cas pratique de bancassurance**
  • Règlement anti-blanchiment et lutte contre la fraude**
  • Réseaux sociaux et approche client.
  • Epreuve du Bloc 4

 

Organisations de son activité de prospection commerciale dans le cadre d’offres de produits et ou services d’assurances, de banque dans le cadre d’une clientèle ciblée.

  • Organiser des actions commerciales en déterminant son périmètre d’activité,
  • Développer une nouvelle clientèle dans ce cadre de la parie prospection de son plan d’action,
  • Faciliter la prise de rendez-vous ou l’obtention d’appels entrants par les bénéfices du numérique ou de la recommandation active,
  • Permettre une gestion équilibrée et efficace du temps passé entre la prospection, les relances, les rendez-vous, la gestion des appels et le traitement des dossiers,
  • Générer des entretiens de vente en mettant en œuvre avec agilité son plan d’action commerciale ciblé.

Accueil, Information et analyse du contexte et des besoins du client.

  • Permettre au client de se sentir pris en charge avec professionnalisme et bienveillance,
  • Répondre aux besoins du client en apportant le niveau d’expertise attendu et générer une relation de confiance,
  • Recueillir les premières informations nécessaires à l’analyse de la situation du client de son profil et cerner les caractéristiques de sa demande,
  • Proposer les offres spécifiques en lien avec les besoins du client et adaptées à son profil.

Conseil et vente de prestations adaptées au client en assurance et bznque

  • Configurer la base de l’offre sur laquelle la réponse devra se construire à partir de l’analyse des besoins réalisée auprès du client et de l’ensemble des solutions proposées,
  • Accompagner le client dans une prise de décision responsable et durable en conduisant l’entretien de vente-conseil, conformément à la Directive de la Distribution de l’Assurance (DDA)  dans le contexte des devoirs d’information et de conseils.

Fidélisation et développement du portefeuille client

  • Assurer le suivi administratif des dossiers engagés,
  • Obtenir des ventes additionnelles auprès des clients en mettant en œuvre un pan d’action de fidélisation,
  • Déclencher des opportunités de rencontre et obtenir des recommandations actives,
  • Suivre un portefeuille de prescripteurs (syndics, notaires, concessionnaires automobiles).

The BSc Insurance, Banking anf Finance aims to provide you with an understanding of :

  • The international dimension of finance and how this impacts upon business,
  • A wide range of corporate finance services and investment banking services,
  • How banks and insurance companies are impacted by risk; and what messures banks and insurance companies can take to measure and mitigate risks they encounter.
  • The working of Venture Capotal funds, leverage Buy out (LBO) finds and the Private Equity Industry,
  • Trading mechanisms in the markets and the investment pricess in the secutities market?
  • Chargé(e)de Clientèles Assurance Banque, classé 2ème au niveau national de SMBG-Eduniversal en 2017,2018, 2019 et 2020.
  • Formation reconnue par l’Etat, inscrite au RNCP, niveau 6.
  • Diplôme d’une grande université britannique classée dans le Top 15 des universités britanniques ces cinq dernières années par the « Guardian University Guide »
  • Double cursus en un an  donnant accès à trois disciplines majeures : Assurance, Banque et Finance.
  • Forme les étudiants qui souhaitent se donner la possibilité de s’adapter à un environnement professionnel en anglais.
  • Excellence du corps professoral.

Le double cursus Chargé(e)de Clientèles Assurance Banque se déroule en alternance sur une année selon le rythme suivant, sauf exception :

  • Une semaine à l’ESA,
  • Une semaine en entreprise,

soit

  • Six modules dispensés en anglais pour un total de 382 heures,
  • Quatre blocs e compétences dispensés en français pour un total de 499 heures.
  • Moyens Pédagogiques :
    • Apports théoriques et méthodologiques,
    • Etudes de cas,
    • Mises en situation,
    • Projet en groupe.
  • Evaluations :
    • BSc Insurance Banking and Finance
      • Il faut valider chacun des six modules en réussissant chzque contrôle (Assessment).
      • Si vous échouez à l’un des modules, vous avez la possibilité de passer une épreuve de rattrapage (Reassessment Method).
    • Chargé(e) de Clientèles Assurance Banque
      • Contrôle continu,
      • Contrôle des blocs de compétences,
      • Contrôle des capacités professionnelles,
      • Mémoire professionnel,
      • Grand oral

Niveau de Rémunération à la sortie de la formation : 28 à 32 K€ par an

L’accès au double cursus Chargé(e) de Clientèles Assurance Banque / BSc Insurance, Banking and Finance est ouvert aux étudiants ;

  • De niveau Bac +2 validé avec TOEIC 700 ou plus.
  • Si votre TOEIC est compris entre 650 et 699, vous pouvez être admissible, et on vous donne l’opportunité d’obtenir un score de 700 avant la rentrée.

Etape 1 : Examen de votre dossier de candidature

Etape 2 : Test en ligne

Etape 3 : Entretien de motivation.

Information complémentaire à l’admission. A la rentrée 2021, 15 places seulement.

Clôture des inscriptions : fin juillet 2021

Date de la rentrée : 30 août 2021

Manager de l’Assurance & Master of Science International Insurance Management de Coventry University

Manager de l’Assurance

Manager des Risques et des Assurances de l’Entreprise

Expert en Ingénierie Patrimoniale.

Taux de poursuite d’études à l’ESA : 90 % à l’ESA en 2019/2020

  • Chargé de clientèle Grandes Entreprises au sein d’un cabinet de courtage

  • Gestionnaire de sinistres ( dommages ou corporels)

  • Chargé de clientèle dans une société d’assurances

  • Chargé de clientèle dans une banque de réseau

  • Collaborateur d’agent d’assurances

  • Collaborateur en cabinet de courtage

 

Si vous souhaitez en savoir plus, remplissez le formulaire ci-dessous, nous vous recontactons

 


Notre partenaire, ESA, prépare au Bachelor Chargé(e) de Clientèles en Assurance & Banque.

  • En alternance

Le titre « Chargé(e) de Clientèles Assurance & Banque » est une formation conçue par des professionnels de l’Assurance et de la Banque pour des futurs professionnels de la filière. Il met l’accent sur la démarche relationnelle et commerciale que l’étudiant va acquérir à travers des exercices pratiques.

Le Chargé(e) de Clientèles Assurance &Banque est un cursus supérieur de niveau +3ème année qui donne lieu à la fin du cycle de formation à la délivrance des titres :

  • Bachelor Chargé de Clientèles en Assurance et Banque de l’ESA,
  • Chargé(e) de Clientèles en Assurance & Banque, Titre de Niveau 6 inscrit au RNCP,
  • European Bachelor of Science, spécialité Insurance & Banking, accrédité E.A.B.H.E.S.
  • Capacité professionnelle en assurance pour l’exercice de l’activité d’intermédiation en assurances de niveau 1,
  • Capacité professionnelle pour les intermédiaires en opérations de banque et de services de paiement (IOBSP) de niveau 1

Niveau d’entrée : Pour intégrer le Programme ESA du Chargé de Clientèles en Assurance et Banque, les candidats doivent être titulaires de minimum d’un BAC +2 validé.

Taux de réussite  2019 : 94%


Le/la Chargé.e de Clientèles en Assurance & Banque prospecte, informe, conseille une clientèle de personnes physiques, de salariés, de commerçants, de professionnels libéraux et de retraités dans le choix de produits d’assurances de dommages, de prévoyance, d’assurance-vie, d’épargne retraite mais aussi de produits bancaires. Il prospecte et conseille également une clientèle d’entreprises (PME, ETI).

Quel que soit le produit, banque, assurance, il/elle aura à interroger le prospect ou le client sur la mission qui lui est confiée et pour laquelle il fera signer au client une fiche de mission. Dès lors, il aura à analyser la situation du/de la client.e et à formuler son conseil adapté à son profil, par écrit, et signé par ce dernier. Les informations reçues seront traitées en respect avec la Réglementation Générale de la Protection des Données personnelles (RGPD).

Une de ses spécificités est donc d’être conseiller/conseillère dans le respect de la Directive de Distribution d’Assurance (DDA), ce qui l’amène à interroger les client.e.s sur l’évolution de leur situation personnelle (à titre d’exemples, nouvelle naissance dans une famille, acquisition d’un logiciel et d’un équipement informatique, chez un professionnel) et proposer, si le besoin émerge, des offres complémentaires pour développer son chiffre d’affaires assurance ou bancaire.

Son employeur lui fixe des objectifs de suivi et de développement de son portefeuille.

Les opérations d’accroissement de la clientèle vont être une des sources importantes du développement du chiffre d’affaires. Aussi on attend du ou de la « Chargé.e de Clientèles en Assurance & Banque » qu’il/elle maîtrise son agenda de façon à partager également son temps entre la souscription d’affaires nouvelles sur une clientèle nouvelle et la souscription d’affaires nouvelles sur la clientèle existante, qui est le mode optimum pour fidéliser celle-ci. L’évaluation de sa performance tiendra beaucoup à une atteinte équilibrée des résultats obtenus sur ces deux plans.

Dans le cadre de sa mission, il/elle doit donc s’obliger à introduire les nouveaux produits et services conçus par ses employeurs et ne pas se limiter à ce qu’il/elle a l’habitude de proposer. Convaincre le client appelle une valeur ajoutée commerciale, des talents et un engagement. Face à la révolution du numérique qui impacte également le/la « Chargé.e de Clientèles en Assurance & Banque », les pratiques commerciales vis-à-vis des prospects et clients évoluent vers de nouvelles approches qui s’appuient sur des supports digitaux (tablettes…).

Qu’il/elle assure son activité au sein d’une Banque, d’une entreprise d’Assurance ou d’un courtier en assurance, le/la « Chargé.e de Clientèles en Assurance & Banque » doit posséder les mêmes compétences techniques pour faire face aux obligations réglementaires des secteurs de la banque et de l’assurance. Cela implique que celui-ci ait validé les capacités professionnelles réglementaires:

• pour l’exercice de l’activité d’intermédiaire dans l’assurance,

• pour l’exercice d’intermédiaire en opérations de banque et de services de paiement.

Pour les produits bancaires et pour les produits d’assurances, le/la Chargé.e de Clientèles en Assurance & Banque ayant les capacités professionnelles réglementaires, est responsable de la souscription. Ce qui implique qu’il/elle engage sa responsabilité et celle de son employeur s’il/elle ne procède pas exhaustivement aux analyses décrites ci-dessus. Proche des clients, le/la Chargé.e de Clientèles doit constituer une véritable mine d’informations: contexte de vie du client, attentes, comportements relationnels, qui doit respecter la réglementation RGPD.


Pour répondre à la nécessité de participer à l’harmonisation des diplômes, l’ESA favorise la lisibilité internationale en permettant aux diplômés des Titres « Chargé.e de Clientèles en Assurance et
Banque », « Bachelor Assurance & Banque » de l’École Supérieure d’Assurances d’obtenir le Titre « European Bachelor of Science in Business, Speciality Insurance & Banking » (Accrédité E.A.B.H.E.S), sous réserve d’avoir obtenu un minimum de 800 points au Test of English for International Communication (TOEIC).

Les filières assurance et banque

Aujourd’hui, tous les grands réseaux bancaires proposent de l’assurance à travers leurs agences. De même, les assureurs proposent par l’intermédiaire de filiales bancaires, différents crédits à leurs assurés, notamment AXA à travers 800 de ses agences générales, la MACIF, la MAIF dans leurs agences. Les collaborateurs de ces agences qui exercent l’intermédiation en crédit, doivent posséder les compétences professionnelles requises auxquelles prépare le/la Chargé.e de Clientèles en Assurance et Banque.

Le titulaire des Titres « Chargé.e de Clientèles en Assurance et Banque, Bachelor Assurance & Banque » est appelé à exercer ses activités dans des contextes de travail variés et évolutifs, en fonction de la taille et du mode organisationnel de l’entreprise qui l’emploie.

Dans tous les cas, l’activité du/de la Chargé.e de Clientèles en Assurance et Banque comporte une importante dimension de conseil et de relation avec la clientèle.

Cette activité s’exerce au sein :

  • des sociétés et mutuelles d’assurances,
  • des banques, des établissements de crédit,
  • des institutions de prévoyance,
  • des agences bancaires,
  • des agences générales d’assurances,
  • des courtiers en assurance et en crédit.

Elle s’appuie fortement sur les technologies de l’information et de la communication.

Elle s’articule autour de quatre axes majeurs:

  • Informer et conseiller le client ou le prospect.
  • Participer à l’élaboration d’une offre de produits pour chaque client ou prospect.
  • Gérer de manière personnalisée les contrats.
  • Contribuer à la fidélisation des clients et au développement du portefeuille

1.La Capacité Professionnelle en Assurance pour l’exercice de l’activité d’intermédiation en assurances

La capacité professionnelle en assurance pour l’exercice de l’activité d’intermédiation en assurances est obligatoire pour le/la Chargé.e de Clientèles en Assurance & Banque.

Elle est fixée par l’article L 511 du Code des assurances: « est considéré comme présentation ou aide à la conclusion d’une opération d’assurance, le fait pour toute personne physique ou personne morale de solliciter ou de recueillir la souscription d’un contrat ou l’adhésion à un tel contrat ou d’exposer oralement ou par écrit à un souscripteur ou à un adhérent éventuel en vue de cette souscription ou adhésion les conditions de garantie d’un contrat ».

Les conditions de capacité professionnelle de niveau I sont indispensables pour justifier de l’activité d’intermédiaire en assurances. Ces conditions s’obtiennent par un programme de formation de 150 heures minimales.

Chacun des modules fait l’objet d’un cours du référentiel de formation de la certification « Chargé.e de Clientèles en Assurance & Banque » ;

Chaque module fait l’objet d’un contrôle continu durant le cursus. Si la note est inférieure à 10/20 l’apprenant doit repasser le module et obtenir sa validation.

Chaque module donne droit à un rattrapage.

Si finalement, il ne parvient pas à obtenir la validation de tous les modules, il ne peut obtenir la certification.

L’ESA délivre le livret prévu à l’article R 514-4 du code des Assurances attestant de la capacité professionnelle en assurance pour l’exercice de l’intermédiation en assurance aux étudiants
ayant validé l’ensemble des modules.

2.La Capacité Professionnelle pour les Intermédiaires en Opérations de Banque et Services de Paiement (Certification IOBSP)

Comme la capacité professionnelle en assurance pour l’exercice de l’intermédiaire en assurance est obligatoire pour un.e Chargé.e de clientèles en Assurance & Banque, il en est de même de la capacité professionnelle pour l’exercice de l’intermédiation en Opérations de Banque et de Services Financiers, qui est abordée à travers les cours du référentiel de la formation.

Chaque module fait l’objet d’un contrôle continu durant le cursus.

Si la note est inférieure à 10/20 l’apprenant doit repasser le module et obtenir sa validation.

Chaque module donne droit à un rattrapage.

Si finalement, il ne parvient pas à obtenir la validation de tous les modules, il ne peut obtenir la certification

Bloc 1 : Organiser son activité de prospection commerciale dans le cadre d’offres de produits ou/et services d’assurance, banque auprès d’une clientèle ciblée.

  • Anglais
  • Révision des fondamentaux de l’assurance
  • Activité de prospection commerciale dans le cadre d’offres de produits ou/et services d’assurance, banque auprès d’une clientèle ciblée.
  • Auto (Loi Hamon)
  • MRH (loi Hamon)
  • Santé (Ani 100% Santé)
  • Assurance-vie, PER, Epargne salariale (Loi PACTE)
  • Prévoyance GAV
  • Produits patrimoniaux vendus par la banque
  • Moyens de paiement actuels et futurs
  • Financement des particuliers
  • Projet d’entreprise

Épreuve du bloc 1

  • Étude de cas pratique sur l’organisation d’une activité commerciale d’un Chargé de clientèle.
  • › DURÉE :20 minutes de soutenance orale à partir d’un support écrit préalablement remis pour lequel il aura 3 semaines de préparation.
  • › MODALITÉS D’ÉVALUATION Le candidat élabore un plan d’activité commerciale pour répondre à sa mission de Chargé de clientèle dans une agence dans laquelle il lui est donné une grande autonomie pour la captation de nouveaux prospects. Le cas précisera la liste des ressources pouvant être mobilisées, ainsi que les objectifs à atteindre en matière de taux de rendez-vous commerciaux à obtenir

Bloc 2. Accueillir, informer et analyser le contexte et besoins du client

  • Accueillir, informer et analyser le contexte et besoins du client
  • Risque des professionnels (Multirisque, bris de machine, homme-clé, RC du dirigeant)
  • Financement des professionnels
  • Assurances collectives
  • Conventions des règlements de sinistre
  • Garantie emprunteur (Loi Hamon, Bourquin)
  • Projet d’entreprise

Épreuve du bloc 2

  • Mise en situation de jeu de rôle à partir d’un cas pratique sur l’analyse d’une situation client face à un besoin de produit ou/et service assurance, banque.
  • › DURÉE : 45 minutes de mise en situation dont 15 minutes de préparation et 10 minutes d’échanges avec le jury d’évaluation.
  • › MODALITÉS D’ÉVALUATION Il est remis au candidat un cas dans lequel le contexte d’un client est donné dans sa situation patrimoniale, ses caractéristiques en termes de profil, de demandes formulées et de besoins non exprimés. Il est demandé au candidat d’analyser, par une approche de questionnement, la situation du client joué par un autre candidat (à partir d’un scénario donné). Le candidat apportera, lors de son échange avec le jury d’évaluation, l’analyse qu’il aura faite suite à son rendez-vous avec le client.

Bloc 3. Conseiller et vendre des prestations adaptées au client en assurance et en  banque

  • Conseiller et vendre des prestations adaptées au client en assurance et en  banque
  • Fiscalité du particulier
  • Réassurance et coassurance (exemple décès d’un homme clé)
  • Analyse du bilan d’une entreprise
  • Préparation IOBSP
  • e-Learning IOBSP
  • Projet d’entreprise

Épreuve du bloc 3

  • Étude de cas pratique en trois parties (une partie par typologie de clients: un client particulier – un client PME – un client ETI) sur l’élaboration d’un plan d’action en termes de préconisations de produits et services assurance banque pour un client donné dans son contexte spécifique, et en intégrant les évolutions concernant les offres des produits assurance, banque (Loi Hamon, la généralisation d’une couverture santé à l’ensemble des salariés, loi Bourquin, loi PACTE, l’ordonnance portant réforme de l’épargne retraite complémentaire…) avec soutenance orale.
  • › DURÉE : 60 minutes de soutenance orale à partir d’un support écrit traitant des trois parties propres à chaque typologie de clients (particulier – PME – ETI) préalablement remis pour lequel il aura 3 semaines de préparation.
  • › MODALITÉS D’ÉVALUATION À partir d’un cas donné dans lequel est décrite la situation d’un client dans son contexte spécifique, sa situation patrimoniale et ses besoins, le candidat doit proposer, sous forme d’un support écrit, différentes solutions alternatives en les plaçant dans un mapping de positionnement afin d’en faire ressortir leurs avantages concurrentiels.
    Le candidat choisira, en la justifiant, la solution qui lui semblera la plus appropriée, en tenant compte de toutes les opportunités permises par les différentes réformes et lois. Le candidat devra également rédiger sa proposition.
    Il expliquera le processus à suivre dans l’instruction du dossier (notamment les actions à mettre en place dans le cas de transfert de contrats dans le cadre notamment du PER) avec les relais d’informations à respecter auprès des autres services dans un principe de performance globale.
    Le candidat soutiendra à l’oral les solutions préconisées en y explicitant les caractéristiques techniques des produits et services, mais aussi leurs capacités à accepter des modifications afin de permettre l’agilité nécessaire pour faire face aux évolutions de vie possibles du client.
    Lors de la soutenance orale le candidat expliquera sa méthodologie d’adaptation dans la relation client face aux différents canaux digitaux de communication.

Bloc 4 : Fidéliser et développer son portefeuille client dans un principe d’amélioration continue

  • Fidéliser et développer son portefeuille client dans un principe d’amélioration continue
  • Approche et relation clients chez un bancassureur
  • La fonction d’un chargé de clientèle au sein d’une agence bancaire (Jeux de rôles)
  • Cas pratique de bancassurance
  • Règlement anti-blanchiment et lutte contre  la fraude
  • Réseaux sociaux et approche clients
  • Projet d’entreprise

Épreuve du bloc 4

1.CAS PRATIQUE avec présentation des actions à mettre en œuvre dans le cadre du suivi client en assurance, banque

  • › DURÉE : 2 heures
  • › MODALITÉS D’ÉVALUATION Le candidat décrit l’organisation à mettre en place pour assurer le suivi du client et permettre sa fidélisation.

2. CAS PRATIQUE avec présentation des actions à mettre en œuvre dans le cadre d’un développement de portefeuille clients en assurance, banque.

  • › DURÉE : 2 heures
  • › MODALITÉS D’ÉVALUATION À partir d’un cas pratique donné, présentant le cas d’une agence dans son marché, le candidat décrira l’organisation à mettre en place pour assurer le développement du portefeuille client. Il identifiera la cible et la zone de chalandise à développer. Il définira tous les supports de communication physiques et virtuels à déployer ainsi que sa stratégie de présence dans les différents réseaux sociaux, communautés et cercles. Il définira sa méthodologie qui lui permettra d’obtenir des réseaux de partenaires, apporteurs d’affaires et de la recommandation active.

Bloc 5 :Transaction immobilière (OPTION)

  • La prospection et la négociation d’une opération immobilière auprès des propriétaires de biens:
    – Les différentes composantes de la prospection de nouveaux logements
    – Les différents moyens (prospection téléphonique approche terrain, recherche sur cadastre…)
    – Mise en place de tableaux de bord pour le suivi du portefeuille clients
    – Obligations réglementaires liées au mandat de vente ou de location
  • La réalisation de transactions immobilières (vente-location)
    – Le devoir de conseil auprès du client lors de l’achat ou de la location d’un bien immobilier : présentation du bien/visite du bien/montage du dossier de l’acquéreur (plan de financement, documents administratifs)
    – Les aspects administratifs liés aux transactions immobilières
    – Les aspects financiers de la négociation d’un bien immobilier
    – Les aspects législatifs d’une transaction immobilière : Loi TRACFIN/Loi Hoguet/Loi Allur
    – Les outils digitaux de communication et de commercialisation
    – La gérance immobilière

Épreuve du bloc 5

  • Étude de cas portant sur une transaction immobilière avec soutenance orale de 30 minutes.

 


Ainsi les principales activités, d’un.e Chargé.e de Clientèles en Assurance & Banque ciblent quatre grandes fonctions ou blocs d’activités:

1. Organisation de son activité de prospection commerciale dans le cadre d’offre de produits ou/et services d’assurances, banque auprès d’une activité ciblée.

➝ Organiser des actions commerciales en définissant son périmètre d’activité, en prenant soin d’identifier sa cible de prospects, de vérifier les valeurs d’usage de ses offres avec cette cible, de vérifier les parcours d’achat de ses clients et leurs habitudes en termes de communication digitale.

➝ Développer une nouvelle clientèle dans le cadre de la partie prospection de son plan d’action en ciblant sur son aire de chalandise une clientèle de professionnels (professions libérales, artisans, commerçants, TPE), en leur apportant une valeur ajoutée caractérisée par une connaissance réelle de leurs métiers et de leurs besoins bancaires et d’assurance.

➝ Faciliter la prise de rendez-vous ou l’obtention d’appels entrants par les bénéfices du numérique ou de la recommandation active en élaborant les outils commerciaux (script type de prospection).

➝ Permettre une gestion équilibrée et efficace du temps passé entre la prospection, les relances, les rendez-vous, la gestion des appels et le traitement des dossiers en coordonnant les différentes tâches commerciales, en prenant soin de les planifier dans une gestion de temps optimisée, par l’utilisation de tableaux de bord de l’activité.

➝ Générer des entretiens de vente en mettant en œuvre avec agilité son plan d’action commerciale ciblé et en approchant les prospects ou clients déjà captifs, par les modes de prospection (prise de rendez-vous) ou de communication digitale (réseaux sociaux…).

➝ Obtenir des rendez-vous commerciaux en réalisant la prospection téléphonique, en utilisant les différentes techniques (passage du barrage naturel, création de l’intérêt du client…) auprès des prospects ou clients.

➝ Obtenir des contacts clients et créer des opportunités de rendez-vous de vente-conseil en utilisant les différentes méthodes commerciales (supports de communication, style d’écriture et de présentation visuelle à utiliser en fonction du canal…) en fonction des différents canaux de communication.

➝ Adapter l’organisation de l’activité commerciale en vue de son optimisation en analysant les retours prospects ainsi que les indicateurs de productivité (taux de prise de rendez-vous, de traitement des appels, de délais de réponse…).

2. Accueil, information et analyse du contexte et besoin du client

➝ Permettre au client de se sentir pris en charge avec professionnalisme et bienveillance en l’accueillant, en faisant preuve d’empathie vers celui-ci, en identifiant immédiatement la nature de son besoin et en l’orientant, le cas échéant, vers le service compétent.

➝ Répondre à un besoin des clients d’être assurés du niveau d’expertise offert et générer une relation de confiance en les informant des évolutions du secteur de l’assurance, banque au niveau des opportunités, contraintes et réglementations, tout en assurant soi-même une veille

➝ Recueillir les premières informations nécessaires à l’analyse de sa situation, de son profil et cerner les caractéristiques de sa demande en conduisant un entretien (en face-à-face ou à distance) avec un client tout en utilisant les techniques de questionnement.

➝ Proposer les offres spécifiques en lien avec les besoins du client et adaptées à son profil en diagnostiquant de façon plus précise ses besoins, en l’orientant dans sa phase de découverte et en lui posant les questions utiles à l’obtention des informations requises.

➝ Vérifier que les conditions de faisabilité des opérations soient correctement réunies en analysant la situation financière du client, sa rentabilité ainsi que sa solvabilité et en appréhendant son bilan patrimonial.

➝ Construire une relation client digitale et optimisée dans sa gestion du temps en l’informant et en l’accompagnant sur l’utilisation des nouveaux services en ligne.

➝ Apporter des actions correctives dans un principe de recherche d’amélioration continue en s’assurant régulièrement de la qualité de la relation client en phase d’avant-vente et en identifiant les éventuelles insatisfactions (enquêtes, questionnaires…).

3. Conseil et vente de prestations adaptées au client en assurance, banque

➝ Configurer la base de l’offre sur laquelle la réponse devra se construire en identifiant, à partir de l’analyse des besoins réalisée auprès du client et de l’ensemble des solutions proposées par le marché, les produits et services les mieux adaptés tenant compte des différentes évolutions et réformes (loi Hamon, la généralisation d’une couverture santé à l’ensemble des salariés, loi Bourquin, loi PACTE, l’ordonnance portant réforme de l’épargne retraite complémentaire…).

➝ Apporter une réponse sur-mesure au client en sélectionnant une solution tenant compte de sa situation juridique et fiscale, dans un cadre réglementaire à respecter et en appréhendant les différents risques (pour l’intérêt du client et de son agence comme le RGPD) et avantages (loi Hamon, la généralisation d’une couverture santé à l’ensemble des salariés, loi Bourquin, loi PACTE, l’ordonnance portant réforme de l’épargne retraite complémentaire…).

➝ Accompagner le client dans une prise de décision responsable et durable en conduisant l’entretien de vente-conseil, conformément à la DDA (Directive sur la Distribution de l’Assurance pour les devoirs de conseil et d’information), tout en argumentant sur les différentes offres intégrant les évolutions (loi Hamon, la généralisation d’une couverture santé à l’ensemble des salariés, loi Bourquin, loi PACTE, l’ordonnance portant réforme de l’épargne retraite complémentaire…), en traitant les objections du client, les besoins de précisions complémentaires ou de comparaisons avec les offres concurrentes.

➝ Permettre une simulation à partir des informations recueillies et transmises par le client, en respectant le cadre du RGPD, en identifiant la faisabilité de l’opération et de ses risques, en utilisant les outils digitaux à sa disposition et se prononcer sur la demande du client compte tenu de ses caractéristiques propres, capacités d’endettement et de remboursement.

➝ Recommander au client une solution plus proche de ses besoins et de sa situation, en adaptant l’offre et en la complétant par les nouvelles opportunités émanant des nouvelles lois (loi Hamon, la généralisation d’une couverture santé à l’ensemble des salariés, loi Bourquin, loi PACTE, l’ordonnance portant réforme de l’épargne retraite complémentaire…), en fonction des retours de simulation et de l’évaluation des risques induite et en apportant toutes les informations utiles en respect avec la DDA (frais dont commissions de l’agence…).

➝ Assurer la production de documents conformes en rédigeant sa proposition commerciale par écrit sur le choix de l’opération en assurance, banque, en vérifiant sa cohérence avec
la demande du client et la politique commerciale de son agence et en veillant à respecter les contraintes réglementaires (notamment RGPD) et obligations d’informations.

➝ Instruire le dossier contractuel, en prenant soin de le compléter par tous les éléments, en informant des possibilités de transferts des contrats (loi PACTE et l’ordonnance portant réforme de l’épargne retraite complémentaire), et permettre ainsi la prise de décision en échangeant les consentements et en assurant la signature du contrat, dans les limites des pouvoirs délégués.

4. Fidélisation et développement du portefeuille client

➝ Assurer le suivi administratif des dossiers engagés, conformément à la DDA (Directive sur la Distribution de l’Assurance) en veillant à sa bonne réalisation et en réadaptant si nécessaire les conditions (techniques, temporelles, financières) en fonction des événements de vie du client ou des opportunités offertes dans la réglementation nouvelle en vigueur.

➝ Obtenir des ventes additionnelles auprès des clients en mettant en œuvre un plan d’action de fidélisation et en intégrant les informations utiles pouvant être obtenues par les systèmes Big Data.

➝ Envisager un nouveau prêt ou une garantie nouvelle, susceptibles de répondre à une évolution éventuelle de sa situation en auditionnant un client en portefeuille à propos de ses biens financés ou assurés.

➝ Permettre le retour à une relation client positive et constructive en gérant les situations difficiles et les litiges (opération en anomalie…) en utilisant des techniques de communication non violente et en gérant son stress pour solutionner le problème posé.

➝ Permettre des axes d’amélioration dans le suivi clients en utilisant les informations recueillies dans les enquêtes ciblées de satisfaction des clients.

➝ Rechercher l’amélioration globale de l’offre en analysant et en transmettant les questions fréquentes soulevées par les clients aux différents services de l’agence.

➝ Créer des rencontres clients et saisir de nouvelles opportunités commerciales en organisant des actions réalisées ponctuellement en lien avec des occasions spécifiques au parcours de vie des clients ou en lien avec des opportunités contextuelles du secteur (nouvelles réglementations…).

➝ Déclencher des opportunités de rencontres et obtenir des recommandations actives en développant sa présence dans différentes communautés physiques ou virtuelles (cercles, réseaux…) dans lesquels il est possible de rencontrer ses clients potentiels.

➝ Suivre un portefeuille de prescripteurs (syndics, notaires, concessionnaires automobiles) en veillant à leur apporter les novations bancaires et assurantielles proposées par son agence et en les aidant à orienter leurs clients vers celles pouvant leur être pertinentes.

➝ Améliorer les résultats de ses plans d’action en utilisant les stratégies des opportunités cross-canal et les outils collaboratifs du système d’information.


Les étudiants souhaitant suivre une formation de Chargé de Clientèle Assurance et Banque » en Alternance ont le choix entre deux options :

un contrat en apprentissage
un contrat de professionnalisation

Les horaires des cours et le temps de travail de l’élève se répartissent selon le rythme d’alternance suivant :

une semaine à l’école, l’autre semaine en entreprise


1.Contrôle Continu

Chaque professeur, pendant la durée de son enseignement:
• Organise des travaux de groupe qui se tiennent pendant le cours. Une note identique est donnée à chaque membre d’un même groupe. Cette note est prise en compte dans la moyenne générale.
• Donne un travail écrit de 1 500 mots à rédiger par chaque étudiant à son domicile. La note donnée à ce travail est prise en compte dans la moyenne générale. Les notes obtenues aux contrôles des cours en e-Learning notamment à Global Exam sont prises en compte dans la moyenne générale.

2.Contrôle des blocs de compétences

Pour obtenir la certification « Chargé.e de clientèles en Assurance et Banque», il est indispensable de valider les quatre blocs de compétences, (ainsi que le bloc optionnel Transaction immobilière, si vous êtes inscrit). Pour valider un bloc, sans passer par un rattrapage, il faut obtenir une note supérieure ou égale à 10/20. Si vous n’obtenez pas cette note, un rattrapage est organisé dans les quatre semaines de votre échec. Il est impératif pour vous d’obtenir une note égale ou supérieure à 10/20 à ce rattrapage pour valider le bloc. À défaut, vous ne pourriez
pas être certifié. Il n’y a pas de second rattrapage pour un même bloc.

3.Contrôle des capacités professionnelles

Pour obtenir la certification « Chargé.e de clientèles en Assurance et Banque»», vous devez obtenir :

-Capacité professionnelle en assurance pour l’exercice de l’activité d’intermédiation en assurances

Elle est acquise en obtenant une note égale ou supérieure à 10/20 à chacun des contrôles des 10 cours qui portent un astérisque *.
Si vous n’obtenez pas cette note, un rattrapage est organisé dans les quatre semaines. Il est indispensable pour vous d’obtenir une note égale ou supérieure à 10/20 à ce rattrapage pour valider le cours. À défaut,vous ne pourriez pas être certifié. Il n’y a pas de second rattrapage pour un même cours.
–Capacité professionnelle pour les intermédiaires en opérations de banque et de services de paiement (IOBSP)

Elle est acquise en obtenant une note égale ou supérieure à 10/20 à chacun des contrôles des 11 cours qui portent deux astérisques **. Si vous n’obtenez pas cette note un rattrapage est
organisé dans les quatre semaines. Il est indispensable pour vous d’obtenir une note égale ou supérieure à 10/20 à ce rattrapage pour valider le cours. À défaut, vous ne pourriez pas être certifié. Il n’y a pas de second rattrapage pour un même cours.

4.Les épreuves orales :

–Le mémoire professionnel

Le mémoire professionnel porte sur l’activité d’un.e Chargé.e de Clientèles en Assurance & Banque. Le sujet du mémoire est choisi d’un commun accord entre l’étudiant et le Directeur pédagogique de l’École Supérieure d’Assurances et se compose de 30 pages.
–Le projet professionnel appliqué

Il s’agit d’un travail réalisé en groupe, destiné à vérifier le niveau de professionnalisme des étudiants. Le projet et la composition des groupes sont du ressort de l’École. Il est validé par une soutenance.
–Le grand Oral

Il s’agit d’une épreuve de quinze minutes sur une question portant sur un domaine de l’assurance ou de la banque à laquelle s’ajoutent quinze minutes de préparation. Chaque candidat tire un sujet sur l’un des modules abordés tout au long de l’année. Lors de son passage, le candidat dispose de dix minutes pour exposer son sujet et de cinq minutes pour répondre aux questions du Jury. La note donnée par le jury, outre les connaissances du candidat, prend en compte le fait qu’il est parvenu à s’exprimer dans le cadre d’un plan pendant 10 minutes.

5. La certification « chargé.e de clientèles en assurance & banque »

Elle est délivrée aux étudiants:
• Ayant obtenu une moyenne supérieure ou égale à 10/20 au contrôle continu ;
• Ayant validé les quatre blocs de compétences;
• Ayant validé les capacités professionnelles d’intermédiation en assurances et en Opérations de Banque et de Service de Paiement;
• Ayant obtenu une note supérieure ou égale à 10/20 aux trois épreuves orales.

Délivrance du titre « European bachelor of science in business » speciality insurance & banking (Accrédité EABHES)

Pour être diplômé il faut avoir obtenu :
• Le titre de Chargé.e de Clientèles en Assurance & Banque, et la capitalisation de 60 crédits ECTS ;
• Un minimum de 800 points au TOEIC. Le diplôme « European Bachelor of Science in Business, Speciality Insurance & Banking » (Accrédité EABHES) dispose avec le TOEIC d’une certification de langue anglaise reconnue dans le monde entier.
Les étudiants ayant obtenu les crédits EABHES/ECTS requis ainsi que 800 points au TOEIC, reçoivent leur Titre du représentant en France de l’EABHES lors de la cérémonie de remise des diplômes organisée par l’ESA


Programme classé 2ème au Niveau National de SMBG – Eduniversal (2017/2018/2019/2020)
La formation permet d’acquérir, à l’issue du cursus, l’Habilitation Professionnelle pour être intermédiaire en assurance et intermédiaire en opérations de banque et de paiement.
Programme formant à 2 disciplines majeures : Assurance & Banque
Préparation et passage de la certification AMF
Diplôme reconnu en Europe avec l' »European Bachelor of Science in Business, Spécialité Insurance & Banking » (Accrédité E.A.B.H.E.S), sous réserve d’avoir obtenu un minimum de 800 points au Test of English for International Communication (TOEIC).
Les intervenants sont en majorité des professionnels cadres, dirigeants, avocats, chefs d’entreprise, analystes… qui viennent partager leurs expériences et leurs compétences auprès de nos étudiants.
Les étudiants ont accès à la meilleure plateforme d’entraînement d’anglais en ligne : Global EXAM

Niveau de Rémunération à la sortie de la formation : 25 à 32 K€ par an

Pour intégrer le Programme ESA du Chargé de Clientèles en Assurance et Banque, les candidats doivent être titulaires de minimum d’un BAC +2 validé.

Les étapes à suivre pour l’admission à la formation du « Chargé de Clientèle Assurance et Banque» :

Etape 1 : DOSSIER DE CANDIDATURE
Etape 2 : TESTS EN LIGNE
Etape 3 : ENTRETIEN DE MOTIVATION

Informations complémentaires à l’admission :

Clôture des inscriptions: Septembre
Date de rentrée : Septembre


◾ Manager de l’Assurance ( 5ème année)

◾ Manager de l’Assurance & Master of Science in International Insurance Management ( 5ème année)

◾ Manager des Risques et des Assurances de l’Entreprise ( 5ème année)

Taux de poursuite d’études (2018/2019) : 82 %


Les candidats doivent avoir au minimum une année d’expérience dans le domaine de la certification demandée.

La procédure de validation des Acquis de l’Expérience (VAE) se déroule en 7 étapes:

ÉTAPE 1 • L’ESA vous propose une aide gratuite pour compléter votre dossier de recevabilité qui est l’imprimé Cerfa n° 12818*02.

Nous vous recommandons de lire attentivement la notice explicative, demande de recevabilité à la validation des acquis de l’expérience (VAE), imprimé Cerfa n° 51260*02. N’hésitez pas à appeler la Responsable du suivi administratif des VAE de l’ESA au +33 (1) 47 00 00 48 ou n.mayer@esassurances. com qui vous informera sur le contenu du dossier, notamment les justificatifs à fournir. À réception de la demande de recevabilité, c’est-à-dire de l’imprimé Cerfa n° 12818*02 daté et signé dit « dossier 1 » et des pièces justificatives requises, soit dès que le dossier est complet, le Directeur Pédagogique de l’ESA et la responsable du cursus de la certification examinent le dossier et prononcent,soit la recevabilité de la demande, soit la rejettent dans un délai maximum d’un mois. Le résultat de cet examen est communiqué sous 48 heures par courriel au candidat.

ÉTAPE 2 • Envoi d’un devis avec le contrat à signer

En même temps que nous vous notifions la recevabilité de votre demande, nous vous adressons un devis relatif à l’accompagnement par le Directeur pédagogique de l’ESA ainsi que le contrat à nous retourner signé. Attention! Cette validation de votre demande ne signifie pas la validation des acquis de votre expérience professionnelle mais seulement le début du process de validation de ces acquis. Le montant du devis est de 1050 €. Il est le même quelle que soit la certification professionnelle que vous souhaitez obtenir.

ÉTAPE 3 • Acceptation du devis et signature du contrat

Vous pouvez le régler en utilisant la somme au crédit de votre Compte Personnel de Formation (CPF) en notifiant votre acceptation du devis à la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) qui gère votre compte, et compléter par un chèque à l’ordre de l’ESA si le solde de votre compte CPF est inférieur à 1050 €. Bien sûr, vous pouvez solliciter l’aide de votre employeur pour couvrir ce que ne vous permet pas le crédit de votre CPF. Enfin, si le crédit de votre compte CPF est insuffisant pour financer l’accompagnement à la VAE au titre du CPF, il existe des modalités d’alimentation complémentaire qui peuvent être prévues par un accord d’entreprise, de groupe ou de branche.

ÉTAPE 4 • Élaboration du dossier de validation (dit « dossier 2 ») avec accompagnement du Directeur Pédagogique de l’ESA

Ce dossier de validation dit « dossier 2 » va vous être adressé. Le Directeur Pédagogique attend de vous que vous remplissiez complètement et rigoureusement toutes les rubriques du dossier.
La rédaction du « dossier 2 « requiert du demandeur à la VAE un descriptif détaillé des missions et des tâches qui lui ont été confiées dans les activités de la certification demandée.
Le Directeur pédagogique de l’ESA personnellement va, à la réception de ce « dossier 2 », après l’avoir lu avec attention, s’entretenir avec le candidat à la VAE.Il va lui exposer ce qui lui paraît devoir être complété, amendé et pourquoi. Souvent, il va lui demander en outre de rédiger un second « dossier 2 », car c’est à travers deux de ses emplois que le candidat peut parvenir à couvrir
toutes les compétences requises de la certification. À l’issue de ce premier entretien, il va lui adresser une fiche de travail reprenant tous les points à revoir dans la rédaction du « dossier 2 » qu’il a reçu et qu’ils ont passé en revue ensemble et parfois la commande d’un second « dossier 2 ». La fiche de travail fixe avec le candidat la date d’envoi du « dossier 2 » à reprendre ainsi qu’éventuellement du 2e « dossier 2 ». À réception du « dossier 2 » corrigé et éventuellement pour la première fois du second « dossier 2 », le Directeur Pédagogique de l’ESA, après en avoir pris connaissance, s’entretient de nouveau avec le candidat à la VAE, s’assure que tous les points à compléter ou à amender l’ont été. Dans le cas contraire, il lui renouvelle ses observations.
Il examine, si deuxième « dossier 2 » il y a, ce dernier, et procède là aussi à des observations qui, selon lui, doivent être prises en compte. Il adresse une nouvelle fiche de travail qui fixe les points à reprendre et compléter et, avec le candidat, la date à laquelle il doit recevoir ses corrections. Selon les candidats, en particulier leur disponibilité, la rédaction complète et conforme aux informations requises du « dossier 2 » et éventuellement du 2e « dossier 2 » demande le plus souvent deux fiches de travail, mais parfois trois, ce qui a pour conséquence que cette étape 2 est rarement inférieure à deux mois et souvent dure trois mois. La responsable du suivi administratif des VAE tient un dossier du suivi des fiches de travail par candidat permettant d’apprécier la progression du demandeur de la VAE au regard des objectifs fixés par le Directeur Pédagogique.

ÉTAPE 5

Quand le « dossier 2 » ainsi qu’éventuellement le 2e « dossier 2 » sont jugés finalisés par le Directeur Pédagogique de l’ESA, ceux-ci sont transmis par le candidat sousformat papier en 3 exemplaires et communiqués par la responsable du suivi des VAE aux membres du jury qui reçoivent le candidat pour un entretien dans un délai d’un mois maximum.Parallèlement à cet envoi, le Directeur Pédagogique de l’ESA s’entretient une dernière fois avec le candidat à la VAE pour lui exposer le déroulement de l’entretien devant le jury. Il fixe également avec lui la date et l’heure de cet entretien avec le jury.

ÉTAPE 6 • Entretien avec le jury d’une durée d’une heure minimum

Le jury est constitué d’un président qui est le Directeur Pédagogique de l’ESA, il doit comprendre deux représentants qualifiés des professions représentant au moins un quart des membres du jury et doit concourir à une représentation équilibrée des hommes et des femmes (selon décret 2019-1119 du 31/10 2019). Le rôle du président du jury se limite à poser au demandeur
de la VAE, pourquoi il souhaite cette VAE, puis après que ce dernier ait livré ses raisons, de bien vouloir exposer au jury son expérience professionnelle.Le Directeur Pédagogique de l’ESA n’intervient pas lors de l’entretien du candidat avec les autres membres du jury et il ne participe pas à la délibération du jury sur la délivrance ou le rejet de la certification. Par contre, il fait part au candidat de la décision du jury. L’entretien avec le jury est d’une durée d’une heure.
– La 1re partie de l’entretien est consacrée à un exposé du candidat qui est appelé à décrire en la synthétisant son expérience professionnelle dans les activités principales couvertes par la certification.
– La 2e partie de l’entretien consiste en des échanges entre le candidat et les membres du jury qui permettront de valider que le candidat maîtrise les compétences attendues au vu du référentiel de la certification enregistrée au RNCP.

ÉTAPE 7

Le jury délibère à l’issue de son entretien avec le candidat. Sa décision est communiquée par courriel au candidat par le Président du jury dans un délai de 48 heures.
Elle peut être :
– une validation totale,
– une validation partielle,
– un rejet de la demande de VAE.


En cas de validation partielle, le jury motive sa décision et précise les activités de la certification qui sont acquises et expose au candidat ce qu’il doit entreprendre pour obtenir une validation totale.
En cas de rejet, le jury motive sa décision.
Au final, entre l’étape 1 et l’étape 7, il faut compter un minimum de 3 mois et parfois la procédure, du fait de l’insuffisante disponibilité du demandeur de la VAE, peut durer jusqu’à 5 mois.

DESCRIPTIF DES COMPOSANTES DE LA CERTIFICATION

La certification se compose des quatre composantes:

ACTIVITÉ 1 ➢ Organiser son activité de prospection commerciale dans le cadre d’offres de produits ou/et services d’assurance, banque auprès d’une clientèle ciblée.
ACTIVITÉ 2 ➢ Accueillir, informer et analyser le contexte et besoins du client.
ACTIVITÉ 3 ➢ Conseiller et vendre des prestations adaptées au client en assurance, banque.
ACTIVITÉ 4 ➢ Fidéliser et développer son portefeuille client dans un principe d’amélioration continue.
La validation des acquis de l’expérience (VAE) s’obtient par la validation des quatre composantes. En cas de validation partielle, les composantes validées restent acquises à vie.

Le candidat doit montrer ses capacités à :

1. Analyser l’ensemble des différents environnements économiques, financiers, sociaux, juridiques et fiscaux afin d’en identifier les facteurs d’opportunités et de risques ainsi que l’ensemble des contraintes et obligations réglementaires.

2. Écouter, comprendre et analyser la stratégie du client à travers ses objectifs et ses besoins.

3. Établir un diagnostic préconisant la mise en place de solutions en termes de gestion patrimoniale en tenant compte des spécificités du client, de son profil, de ses projets et de son niveau de tolérance au risque.

4. Accompagner dans la mise en place des dispositifs de rémunérations indirectes et différées préconisées,

5. Suivre la stratégie dans la durée en vérifiant notamment que les objectifs sont assurés et en conseillant des ajustements dans le suivi de la gestion patrimoniale du client.

QUELQUES EXEMPLES DE PREUVES SUR LESQUELLES SE BASE LE JURY, AU REGARD DES COMPÉTENCES DÉCRITES DANS LES RÉFÉRENTIELS ET LES BLOCS DE COMPÉTENCES

La pertinence du parcours professionnel du candidat en rapport avec les activités professionnelles décrites dans le référentiel des études doit être étayée par des exemples tels que :

  • La prise en compte des exigences dans l’obligation du devoir d’information et de conseil, commune à l’offre de produits bancaires et d’assurances dans les pratiques professionnelles démontrées par le candidat.
  • La prise en compte des caractéristiques des différentes réformes (Loi Hamon, Loi Bourquin) dans les modalités de résiliation des principaux contrats destinés aux particuliers.
  • La prise en compte des délais de réflexion fixés par la Loi Scrivener 2 pour protéger de surendettement l’emprunteur d’un prêt immobilier.
  • La capacité professionnelle pour l’exercice d’intermédiation en assurance obtenue.
  • La capacité professionnelle pour les intermédiaires en opérations de Banque et de services de paiement obtenue.

ATTRIBUTION DE LA CERTIFICATION
La validation totale par le Jury permet la délivrance de la certification « Chargé. e de Clientèles en Assurance & Banque ».


Pour les étudiants en alternance : Aucun frais de scolarité n’est demandé à l’étudiant. L’entreprise prend en charge la formation. En savoir plus sur la Rémunération en alternance

Pour les entreprises, 2 choix possibles :
Contrat d’apprentissage : 10 581,00 €
Contrat de Professionnalisation sans Remise à niveau : 8 424,00 €

  • Conseiller Immobilier
  • Négociateur immobilier
  • Conseiller en transactions immobilières
  • Chargé de clientèle Grandes Entreprises au sein d’un cabinet de courtage
  • Ingénieur Commercial
  • Gestionnaire de sinistres ( dommages ou corporels)
  • Conseiller bancaire clientèle de professionnels
  • Conseiller bancaire clientèle de particuliers
  • Chargé de clientèle dans une société d’assurances
  • Chargé de clientèle dans une banque de réseau
  • Collaborateur d’agent d’assurances
  • Collaborateur en cabinet de courtage
  • Conseiller en assurances
  • Chargé d’études marketing

 

Si vous souhaitez en savoir plus, remplissez le formulaire ci-dessous, nous vous recontactons

[No form id or name provided!]

 

Marie Claire - février 2020

 

Management - automne 2020

 

Capital - automne 2020

diapo confinement

Les inscriptions restent ouvertes pendant le confinement, les RV se déroulent par téléphone.

N’hésitez pas à nous contacter au 01 56 95 02 25.

Votre candidature peut être déposée grâce à PARCOURSUP mais également directement à l’école ( par mail ou par voie postale). OMEGA-fi prendra alors contact directement avec vous.

Nous vous demanderons de nous adresser le dossier de candidature accompagné des pièces complémentaires indispensables à son étude.

Les candidatures sont ouvertes entre le mois de janvier précédent l’entrée en formation et la fin octobre.

Les rentrées scolaires s’effectuent entre mi-septembre pour les 2è années et début octobre pour les classes de 1ère années.

Vous intégrerez au plus tard fin octobre afin de respecter le nombre d’heures de formation nécessaire à la validation de l’examen.

  • En initial ou en alternance

Les PME, très petites, petites et moyennes entreprises forment une catégorie à la fois spécifique et hétérogène. La spécificité de la PME tient par exemple au rôle de son dirigeant ou de sa dirigeante mais également à son fonctionnement et à la nécessité de porter une attention soutenue au maintien de sa cohésion. La nature des missions de la PME implique à la fois une polyvalence et un rôle de gestionnaire généraliste. Pour le professionnel, il convient d’avoir la capacité de prendre en charge des activités issues du champ de compétences en mobilisant des ressources pertinentes.
Cette polyvalence se fonde sur la capacité à prendre en charge des dossiers variés nécessitant une compréhension globale de l’entreprise et la prise en compte de toutes ses contingences.
La polyvalence impose d’avoir une perception globale de l’activité et de l’environnement de la PME, d’inscrire l’action des salariés dans le respect de la culture de l’entreprise et de ses objectifs stratégiques, de rester dans les limites des responsabilités qui incombent à chacun et de rendre compte de chaque action à la direction.
Un ordinateur portable personnel est vivement recommandé pour suivre efficacement cette formation.

D’une manière générale, les différentes activités d’une PME nécessitent une forte capacité à communiquer. Le titulaire du diplôme exerce une fonction d’interface au niveau interne, mais également externe au niveau des partenaires de l’entreprise. Dans l’accomplissement de leur mission, ils doivent communiquer afin de rendre compte de leur action et alerter la direction sur les difficultés et/ou opportunités repérées, en formulant des propositions adaptées et renforcer la qualité des relations vis-à-vis des partenaires de l’entreprise.

Cette composante de la communication est présente dans de nombreuses activités qui implique une adaptabilité aux interlocuteurs, aux contextes ainsi qu’aux moyens et supports disponibles. Elle implique une analyse pertinente des situations.

Les activités constitutives du métier se divisent en :

  • Activités de support au fonctionnement de l’entreprise comme par exemple la gestion de la relation avec la clientèle et les fournisseurs, de gestions des risques, ou encore du traitement des dossiers du personnel
  • Activités de soutien aux décisions de la direction en apportant les informations nécessaires à la conduite de l’exploitation, au développement de l’entreprise et à la prise de décision.

Les titulaires du diplôme sont capables de réaliser des activités regroupées en quatre domaines :

  • Participer à la gestion opérationnelle de l’entreprise
  • Contribuer à la gestion des risques
  • Gérer le personnel et participer à la gestion des ressources humaines
  • Contribuer à l’amélioration de l’efficacité de l’entreprise.

Culture générale et expression

  • Communiquer par écrit ou oralement 
  • S’informer- Se documenter
  • Appréhender et réaliser un message
  • Apprécier un message ou une situation

Langue vivante

  • Consolider et structurer les compétences fondamentales : comprendre, parler, lire, écrire
  • Développer les outils de communication dans la cadre de l’action professionnelle
  • Développer les compétences de compréhension et de production orale (textes, journaux, enregistrement, films…) et écrite (brochures commerciales, presse, site…)

Culture économique, juridique et managériale

  • Exploiter une base documentaire économique, juridique ou managériale
  • Proposer des solutions argumentées et mobilisant des notions et des méthodologies économiques, juridiques ou managériales
  • Etablir un diagnostic ( ou une partie de diagnostic) préparant une prise de décision stratégique
  • Exposer des analyses et des propositions de manière cohérente et argumentée

Gérer la relation avec les clients et les fournisseurs de la PME.

  • Rechercher la clientèle et développer le contact
  • Connaître l’administration des ventes de la PME
  • Maintenir et développer la relation avec les clients de la PME
  • Rechercher et choisir les fournisseurs de la PME
  • Suivre et contrôler les opérations d’achat et d’investissement de la PME
  • Suivre les opérations comptables avec les clients et les fournisseurs de la PME

Participer à la gestion des risques de la PME

  • Conduire une veille
  • Participer à la mise en place d’un travail en mode projet au sein de la PME
  • Mettre en œuvre d’une démarche de gestion des risques de la PME
  • Participer à la gestion des risques financiers de la PME
  • Participer à la gestion des risques non financiers de la PME
  • Mettre en place une démarche qualité au sein de la PME

Gérer le personnel et contribuer à la gestion des ressources humaines de la PME

  • Connaître la gestion administrative du personnel de la PME
  • Participer à la gestion des ressources humaines de la PME
  • Contribuer à la cohésion interne de la PME

Soutenir le fonctionnement et le développement de la PME

  • Contribuer à la qualité du système d’information de la PME
  • Organiser les activités de la PME
  • Participer au développement commercial national ou international de la PME
  • Contribuer à la mise en œuvre de la communication de la PME
  • Participer à l’analyse de l’activité de la PME
  • Participer au diagnostic financier de la PME

Le BTS est un diplôme de l’Education Nationale dont la durée est de deux années de formation. A l’issue de cette formation, vous pouvez entrer dans la vie professionnelle ou poursuivre une formation. Dans le cadre de votre scolarité à OMEGA-fi, l’établissement vous présentera les diverses possibilités qui s’ouvrent à vous à l’issue de cette formation, notamment les écoles en partenariat avec OMEGA-fi.

Formation initiale

1350 heures sur deux ans

Formation contrat d’apprentissage

1356 heures sur deux ans

Formation contrat de professionnalisation

1200 heures sur deux ans

 

La formation est complétée par des périodes en milieu professionnel. Parties intégrantes de la formation et garantes de l’adaptation aux évolutions les plus récentes, ces périodes sont également un levier important d’insertion professionnelle en favorisant l’employabilité des candidats. Elles visent également à sensibiliser aux conditions de la coopération avec la direction et les salariés d’une PME.

Ces périodes de formation se déroulent dans une PME de 5 à 50 salariés où la polyvalence est requise. La durée totale des périodes de stage s’élève à 12 semaines dont 6 semaines consécutives sont positionnées en fin de première année.

Le rythme de l’alternance est de deux jours en centre de formation et de trois jours en entreprise. Un calendrier prédéfini est remis avec le contrat d’alternance (contrat d'apprentissage ou de professionnalisation).



Chaque formateur évalue chaque semestre l’apprenant à raison, au moins, de deux contrôles.
Des BTS blancs sont organisés en mars de la première année et novembre et mars de la seconde année en respectant le temps et la nature des épreuves.
L’examen d’État du BTS est est organisé par le Service Interacadémique des Examens et Concours  et prévu entre le mois de mai et le mois de juin de la seconde année de formation selon les modalités suivantes :

Epreuve Forme Temps Coeff
Epreuves obligatoires
E1 Culture générale et expression écrit 4h 3
E2 Langue vivante étrangère 1  
Sous-épreuve : Compréhension de l’écrit et expression écrite écrit 2h 2
Production orale en continue et interaction oral 20 mn
Sous-épreuve : Compréhension de l’oral oral 20 mn 1
E3 Culture économique, juridique et managériale écrit 4h 6
E4 Gérer la relation avec les clients et fournisseurs de la PME oral et pratique 1h + préparation 1h 6
E5 Participer à la gestion des risques de la PME, gérer le personnel et contribuer à la GRH de la PME  
Sous-épreuve : Participer à la gestion des risques de la PME oral 30 mn 4
Sous-épreuve : Gérer le personnel et contribuer à la GRH de la PME écrit 2h30 4
E6 Soutenir le fonctionnement et le développement de la PME écrit 4h30 6
Epreuve facultative
EF1 Langue vivante étrangère 2 oral 20 mn + 20 mn  

Vous avez la possibilité d’obtenir le bénéfice d’une épreuve lors de la session d’examen organisée par le SIEC dont l’obtention est valable 5 ans.

Compte tenu de la possibilité d’intégrer tout type d’entreprise et grâce à la formation multiple, le secteur des entreprises est dynamique et demandeur de collaborateurs ou collaboratrices spécialisés.ées.

Les postes à pourvoir se trouveront dans les PME aux effectifs de 5 à 50 personnes quel que soit le secteur dans lesquels les PME évoluent. Les diplômés du BTS Gestion de la PME rendent compte directement de leur travail à leur direction et travaillent de manière autonome en faisant preuve d’initiative. Ils organisent leur travail, contribuent à l’organisation des responsables, communiquent et collaborent avec d’autres membres du personnel de l’entreprise et avec les partenaires externes.

Cliquez sur le lien pour voir la fiche métier.

La définition de leur emploi pourra évoluer :

  • avec la croissance de l’entreprise, leur permettant de prendre en charge des activités exigeant plus d’autonomie et de responsabilité
  • vers un nombre croissant d’activités déléguées en fonction de leur expérience, de leurs compétences et de leurs qualités personnelles.

A moyen terme, les titulaires du diplôme peuvent s’orienter vers la création ou la reprise d’une PME.

 

pdf icon copy minTélécharger la fiche au format pdf

 

OMÉGA-fi veille à faciliter l'accès à tous les étudiants et notamment aux étudiants en situation d'handicap. Au-delà des locaux conformes aux normes d'accueil, toutes nos formations seront adaptées en fonction de la situation particulière de chaque étudiant : 

  • Accès PMR
  • Troubles de l'audition, de la parole, de la vue
  • Troubles Dys
  • Handicap invisible
  • Situation particulière nécessitant une prise en charge

Le dossier de l'étudiant sera examiné avec bienveillance et sa formation adaptée au maximum en fonction de ses besoins.

« Ces deux années au sein de l'école Oméga fi ont été particulières pour moi. Étant une élève en situation de handicap, l'école a su s'adapter à mes problèmes de santé : souplesse et compréhension pour mes absences dues aux nombreux rendez-vous médicaux et possibilité de préparer le BTS en 3 ans si besoin. Les formateurs m'ont permis d'avoir les cours en photocopiant leurs fiches avec les points essentiels lorsque la prise de note était impossible pour moi. Pour mon handicap, l'accessibilité dans les locaux était adaptée."   

Témoignage de Jelena M. 

Le contrat d’apprentissage est disponible également à OMEGA-fi et vous permet d’acquérir une qualification professionnelle tout en suivant une formation validée par l’obtention d’un diplôme. Le contrat d'apprentissage est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié lui permettant de suivre une formation en alternance en vue d’acquérir le diplôme du BTS.

Public :  Il est ouvert aux jeunes de 16 à 29 ans révolus d’une façon générale.

Type de contrat : C’est un CDD de 24 mois conclu sur l’ensemble de la formation menant au diplôme visé.  Le contrat d’apprentissage correspond à une formation initiale .

Rémunération : L’apprenti bénéficie d’une rémunération variant en fonction de son âge ; en outre, sa rémunération progresse chaque nouvelle année calendaire d’exécution de son contrat. Le salaire minimum réglementaire perçu par l’apprenti correspond à un pourcentage du Smic ou du SMC (salaire minimum conventionnel de l’emploi occupé) pour les 21 ans et plus.

Le tableau ci-dessous vous indique quelle rémunération minimum vous sera proposée en fonction de votre âge et niveau scolaire.

 Année d’exécution

 Apprenti de 18 à 20 ans

 Apprenti de 21 à 25 ans

 Apprenti de 26 ans et plus

 1ère année

 43%

 53%

 100%

 2è année

 51%

 61%

 100%


Durée du travail

Le temps de travail du salarié en contrat d’apprentissage est identique à celui des autres salariés de l’entreprise. Le temps de formation est inclus dans le temps de travail.
 
Le rythme de l’alternance a été fixé à : 2 jours de formation / 3 jours entreprise

Dans le cadre de ses partenariats, l’école OMEGA-fi vous aide dans votre recherche d’entreprise. 

Pour 1356 heures sur l’ensemble du cursus de deux ans, soit 678 heures en moyenne par an, le coût est de 4 700 € l’année (frais pédagogiques de 150 € compris).

Le coût de la formation en alternance est pris intégralement en charge par un OPCO. La prise en charge varie suivant le positionnement de la branche professionnelle. (https://www.opcoep.fr)

Pour le BTS Immobilier, le BTS Notariat, le BTS GPME https://www.opcoep.fr

BTS Assurance, BTS Banque https://www.opco-atlas.fr

BTS MCO/NDRC Commerce https://www.lopcommerce.com

  • En initial ou en alternance

L’activité en négociation et digitalisation de la relation d’un client s’inscrit dans un contexte de mutations profondes et permanentes des métiers commerciaux, liées elles-mêmes aux évolutions et à la place qu’occupe la fonction commerciale dans les stratégies des entreprises et des organisations.

Les nouvelles technologies et la dématérialisation des échanges complexifient le comportement des acheteurs et des consommateurs en même temps que leurs exigences s’intensifient. Mobiles et connectés en permanence, les clients attachent désormais autant d’importance aux services et à l’expérience offerts qu’au produit lui-même. La relation que le client va entretenir avec la marque et avec les commerciaux constitue plus que jamais un facteur clé de différenciation entre les offres. La mise en œuvre d’une stratégie commerciale et marketing totalement individualisée où le relationnel puise sa source dans l’intelligence des données implique que pour nouer une relation de proximité avec le client, le commercial doit avoir une connaissance extrêmement précise et unifiée du client pour répondre à ses attentes et anticiper ses besoins en temps réel.

L’enseignement vise à former un commercial généraliste, capable d’exercer dans tous les secteurs d’activités et dans tout type d’organisation, avec tout type de clientèle (B to B, B to C, B to G), quelle que soit la forme de la relation client (en présentiel, à distance, e-relation) et dans toute sa complexité.

Dans le cadre d’une stratégie omnicanale, ce commercial sait gérer de multiples points de contact pour installer une plus grande proximité avec les clients ; sa capacité à traduire leurs exigences de plus en plus élevées en solutions adaptées lui permet d’instaurer des relations durables de confiance.

L’accélération de la digitalisation des activités commerciales conduit à investir les contenus commerciaux liés à l’usage accru des sites web, des applications et des réseaux sociaux. Recommandations, avis, notations sur les réseaux sociaux, forums, blogs deviennent de fait des vecteurs de communication que le commercial doit intégrer pour développer la clientèle et avoir une forte réactivité.

Le commercial accompagne le client/usager tout au long du processus de vente et intervient sur l’ensemble des activités avant, pendant et après l’achat : conseils, prospection, animation, devis, veille, visites, négociation-vente/achat, suivi après-vente/achat.

Culture générale et expression

  • Communiquer par écrit ou oralement 
  • S’informer- Se documenter
  • Appréhender et réaliser un message
  • Apprécier un message ou une situation

Langue vivante

  • Consolider et structurer les compétences fondamentales : comprendre, parler, lire, écrire
  • Développer les outils de communication dans la cadre de l’action professionnelle
  • Développer les compétences de compréhension et de production orale (textes, journaux, enregistrement, films…) et écrite (brochures commerciales, presse, site…)

Culture économique, juridique et managériale

  • Exploiter une base documentaire économique, juridique ou managériale
  • Proposer des solutions argumentées et mobilisant des notions et des méthodologies économiques, juridiques ou managériales
  • Etablir un diagnostic ( ou une partie de diagnostic) préparant une prise de décision stratégique
  • Exposer des analyses et des propositions de manière cohérente et argumentée

Relation Client et négociation-vente

  • Développer la clientèle : cibler et prospecter la clientèle
  • Négocier, vendre et valoriser la relation client : négocier et vendre une solution adaptée au client
  • Animer la relation client : organiser et animer un événement commercial
  • Connaître la notion de veille et d’expertise commerciales : Exploiter et mutualiser l’information commerciale.

Relation client à distance et digitalisation

  • Gérer la relation client à distance : Maîtriser la relation client omnicanal
  • Gérer de la e-relation : animer la relation client digitale
  • Gérer de la vente en e-commerce : développer la relation client en e-commerce

Relation client et animation de réseaux

  • Connaître l’animation de réseaux de distributeurs : implanter et promouvoir l’offre chez des distributeurs
  • Connaître l’animation de réseaux de partenaires : développer et piloter un réseau de partenaires
  • Connaître l’animation de réseaux de vente directe : Créer et animer un réseau de vente directe

Le BTS est un diplôme de l’Education Nationale dont la durée est de deux années de formation. A l’issue de cette formation, vous pouvez entrer dans la vie professionnelle ou poursuivre une formation. Dans le cadre de votre scolarité à OMEGA-fi, l’établissement vous présentera les diverses possibilités qui s’ouvrent à vous à l’issue de cette formation, notamment les écoles en partenariat avec OMEGA-fi.

Formation initiale

1350 heures sur deux ans

Formation contrat d’apprentissage

1356 heures sur deux ans

Formation contrat de professionnalisation

1200 heures sur deux ans

 

Le stage en milieu professionnel est obligatoire pour l’étudiant qui prépare un BTS NDRC en formation initiale. Il peut se dérouler dans plusieurs organisations qu’elles soient artisanales, commerciales ou industrielles proposant des biens ou des prestations de services à une clientèle de particuliers ou de professionnels.

Il induit une approche interdisciplinaire combinant des savoirs et compétences issus des enseignements professionnels. Il permet également une utilisation régulière des outils digitaux grâce aux ressources numériques de l’entreprise.

D’une durée de 16 semaines, le stage doit être recherché en priorité par l’étudiant avec l’appui de l’équipe pédagogique. Les dates de stage sont fixées par l’établissement de formation et fournis dès le début de la formation.

Le rythme de l’alternance est de deux jours en centre de formation et de trois jours en entreprise. Un calendrier prédéfini est remis avec le contrat d’alternance (contrat d'apprentissage ou de professionnalisation).



Chaque formateur évalue chaque semestre l’apprenant à raison, au moins, de deux contrôles. 
Des BTS blancs sont organisés en mars de la première année et novembre et mars de la seconde année en respectant le temps et la nature des épreuves.
L’examen d’État du BTS est est organisé par le Service Interacadémique des Examens et Concours  et prévu entre le mois de mai et le mois de juin de la seconde année de formation selon les modalités suivantes :

EpreuveFormeTempsCoefficient
Epreuves obligatoires
E1 Culture générale et expression Ecrite 4h 3
E2 Communication en langue vivante étrangère 1 Oral 30mn + 30mn 3
E3 Culture économique, juridique et managériale Ecrit 4h 3
E4 Relation client et négociation-vente Oral 40mn + 1h 5
E5 Relation client à distance et digitalisation Ecrit + pratique 3h + 40mn 4
E6 Relation client et animation de réseaux Oral 40mn 3
Epreuve facultative
EF1 Communication en langue vivante étrangère 2 Oral 20mn + 20mn  

Vous avez la possibilité d’obtenir le bénéfice d’une épreuve lors de la session d’examen organisée par le SIEC dont l’obtention est valable 5 ans.

Les grands magasins, magasins populaires et enseignes de commerce jouent un rôle social fondamental. Ils mettent au cœur de leur action, l’insertion professionnelle des jeunes :

  • un jeune sur quatre débute sa carrière professionnelle dans le commerce
  • un secteur particulièrement adapté aux dispositifs d’alternance

Le secteur phare de notre société de consommation est sans équivoque celui du commerce et de la grande distribution. Avec plus de 3 millions d’employés (liés plus ou moins directement au commerce), ses embauches de + de 120 000 personnes par an et son expansion au commerce en ligne, il séduit les jeunes

En 2017, l’activité des secteurs commerciaux progresse pour la 3è année consécutive. Dans le commerce de gros, les ventes restent toniques (+2,2% en volume après 2,1%) en particulier dans le commerce de biens d’équipement et de produits alimentaires. Dans le commerce de détail, elles sont légèrement moins vigoureuses qu’en 2016. La vente à distance (notamment sur Internet) se développe rapidement et gagne des parts de marché.

Après la 1ère crise de la COVID-19, la « e-life », déjà largement amorcée, s’accélère au sein des foyers. Le e-commerce connaît une avancée spectaculaire, les français reviennent « à l’essentiel », la rationalisation de la consommation va se poursuivre.

Cliquez sur le lien pour voir la fiche métier.

 

pdf icon copy minTélécharger la fiche au format pdf

 

  • Les programmes de formation enseignés proposent des apports théoriques qui sont utilisés pour la mise en application pour des travaux en cours, lors des stages ou d’un contrat en alternance. Les formations sont conçues autour d'une pédagogie active, faisant appel à la participation des étudiants/ stagiaires.

  • Chaque matière composant la formation est soumise à des évaluations progressives réparties sur les deux années de cours. Ces évaluations se décomposent en contrôles continus, QCM, évaluations orales, contrôles en cours de formation puis BTS blancs pour un entrainement progressif dans le temps et dans le rythme des épreuves de l’examen d’état.

  • Divers documents et supports pédagogiques sont remis aux étudiants tout au long de la formation : cours, exercices, documentations professionnelles, schémas…

  • Les intervenants choisis pour collaborer à ces différentes formations sont tous des pédagogues reconnus et forts d’une solide expérience professionnelle. Ils peuvent dispensés leur formation en salle de cours classiques avec vidéo projection (film, cours documentaires), en salles informatiques ou encore utiliser des écoutes « sonores » pour la compréhension en langue étrangère

  • Les étudiants/ stagiaires sont accueillis dans des salles de 15 à 22 personnes.

  • OMEGA-fi est doté de la fibre optique, le wifi est disponible dans toute l’école.

Vous souhaitez entrer dans la vie professionnelle tout en poursuivant des études qui vous permettront d’acquérir une qualification. L’Alternance est faite pour vous !

A l’issue de cette formation et grâce à l’obtention d’un diplôme, vous intégrerez plus facilement le monde du travail. En effet, l’alternance vous apportera une compétence enrichie, elle valorisera votre cursus pour une insertion professionnelle plus rapide.

Dès votre entrée en formation, vous bénéficiez d’une formation gratuite et des revenus réguliers vous sont garantis tout au long de votre contrat.

L’entreprise s’engage à faire le lien entre l’enseignement et la mise en œuvre sur le terrain. Par la suite, un recrutement est possible par l’entreprise qui vous accueille.

Le contrat de professionnalisation, le contrat d'apprentissage ou la convention alternée vous ouvrent les portes de l’entreprise.

diapo parcoursup 2020x600
Pour intégrer l’école OMEGA-fi et suivre nos formations, vous devez :

  • Justifier d’un diplôme :
    - Le Baccalauréat ou diplôme équivalent pour les formations post-BAC,
    - Un diplôme BAC+2 ou Bac +3 ou Bac +4 -ou équivalent- pour l’entrée en année supérieure.
  • Présenter un dossier complet :
    -    Une lettre de motivation afin d’étudier votre candidature, analyser votre projet professionnel ainsi que vos motivations.
    -    Un CV le plus actualisé possible afin de pouvoir le présenter lors d’une recherche d’entreprise ou pour des stages.
    -    Télécharger le dossier de candidature 2014/2015, le compléter et y joindre toutes les pièces demandées.
  • Participer à des tests écrits adaptés à chaque section.
  • Fixer un rendez-vous pour un entretien personnalisé et interactif basé sur votre lettre de motivation, en téléphonant au 01 56 95 02 25.
  • Après l’entretien, vous recevez le résultat de votre candidature sous 72 h, par courriel ou téléphone. Si votre dossier est retenu, vous devenez admissible :
    -    Vous choisissez la formation classique, vous devez nous retourner dans les plus brefs délais les pièces complémentaires pour votre dossier. Vous recevrez un récépissé d’inscription ainsi que deux certificats de scolarité.
    -    Vous choisissez la formation en alternance, vous devez participer au moins à un atelier de Techniques de Recherche d’Emploi (TRE) afin d’acquérir des méthodes de prospection pour trouver une entreprise. Votre conseiller OMEGA-fi vous accompagnera dans votre recherche. Il valorisera votre candidature auprès de nos partenaires et vous orientera dans vos recherches personnelles

Crédits photo : Ordinateur photo créé par drobotdean - fr.freepik.com

faites glisser le curseur de votre souris sur chacune des lettres

  • Notre Organisation

    L’école OMEGA-fi, créée en 2011 par des professionnels de l’enseignement, propose des formations des métiers réglementés du tertiaire et du commerce. Les programmes sont reconnus professionnellement par les entreprises et organisme paritaires et académiquement par le ministère de l’Education Nationale. La formation initiale ou en alternance est proposée afin d’offrir un choix dans le mode d’enseignement pour une approche personnalisée selon chaque étudiant.

  • Notre Mission

    OMEGA-fi souhaite vous accompagner dans votre projet. Nous  cherchons à mettre l’apprenant au cœur de la pédagogie tout au long de sa scolarité. Nous nous efforcerons de révéler votre personnalité et développer votre professionnalisme. Nous associons aux savoirs, un savoir-être et savoir-faire indissociables pour une meilleure intégration dans le monde du travail.

  • Nos engagements

    OMEGA-fi s’engage afin de faciliter le développement de vos compétences professionnelles à travers les formations choisies. Pour se faire, nous vous transmettrons nos valeurs de travail (goût du travail bien fait jusqu’à la notion d’entreprenariat), de respect et de partage. Nous nous engageons sur le respect des programmes officiels des diplômes préparés et l’optimisation des contraintes pédagogiques en cherchant à les individualiser au mieux selon chaque apprenant. Nous cherchons à vous faire découvrir le monde professionnel à travers des conférences. Un  suivi individualisé permet de s’assurer que les étudiants ont bien acquis les connaissances et peuvent mettre en pratique les savoirs.  Nous nous engageons sur la qualité des enseignements dispensés avec une sélection rigoureuse du corps professoral.

  • Gagnant

    Parce qu’une formation et un diplôme, reconnus, sont des atouts maîtres pour une intégration réussie dans le monde professionnel.

  • Votre apprentissage/ Notre pédagogie

    Placer l’apprenant au cœur de la pédagogie est notre priorité. L’équipe pédagogique composée d’enseignants et de professionnels incarne la caractéristique majeure d’OMEGA-fi. Chaque pédagogue est choisi pour son parcours afin qu’il puisse transmettre ses connaissances. L’enseignement vous préparera à l’acquisition de compétences professionnelles et de savoirs académiques. Toutes ces connaissances vous permettront de valoriser votre expérience en entreprise. Tout au long de votre scolarité vous bénéficierez d’un accompagnement individualisé. Nous vous aiderons à développer votre goût de l’effort, outil indispensable de la réussite. Vous serez sollicités tout au long de vos études  pour gagner en autonomie, sens des responsabilités et esprit critique. L’enseignement en présentiel est plus sécurisant pour les étudiants mais OMEGA-fi envisage à très court terme de se doter d’une plateforme d’e-learning en soutien des cours. 



L'engagement d'un enseignement personnalisé.

+33 (1) 56 95 02 25

groupe omega fi 225

Organisme Certifié Datadock
sous le N° 0029870

Picto datadocke

Qualiopi VF 3

La certification qualité a été délivrée pour les actions de formations et les actions de formation par apprentissage

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript61aae7523cfdeReCAPTCHA, Google NotAllowedScript61aae7523c923Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.